Écologie civique, participation, classes et inégalités: une approche critique de l’autonomisation (empowerment )

Marc Jacquinet, Universidade Aberta et U. Alg (CIEO) mjacquinet@uab.pt,

 

Janvier 2020

SalammbôGaston Bussière (1907)  – Ecologie 
 
 

Domaine – Sociologie des organisations, sociologie communautaire, sociologie environnementale; économie sociale; gestion et politiques publiques, autonomisation/empowerment

 

Sur la base d’un certain nombre d’études de cas et de travaux de terrain en Europe et en Afrique – mais aussi avec des réflexions comparatives dans d’autres espaces sur d’autres continents, la question de l’écologie civique est présentée dans une perspective sociologique critique et complexe dans des sociétés disparates. 

Dans cette perspective, deux volets sont approfondis: l’inégalité et les classes sociales, l’interculturalité et les origines multiethniques, qui sont présentés comme culturellement et linguistiquement divers.Les objectifs du projet – ou quatre projets – étaient différents dans leurs différentes périodisations. 

 

Le premier était de comprendre les problèmes et les dynamiques sociales des zones urbaines dégradées (en termes environnementaux mais aussi en termes économiques et sociaux) et cet objectif sera maintenu jusqu’au bout.

Le deuxième objectif était d’approfondir certains enjeux de l’action de recherche en intégrant différents types de spécialistes (en plus des sociologues, économistes, anthropologues, ingénieurs de l’environnement, biologistes et autres urbanistes) et des résidents de différents espaces.

Le troisième objectif était d’intégrer certaines connaissances dispersées en termes disciplinaires. 

Le quatrième objectif était d’intervenir sur les sites en termes de «facilitateurs».

La méthodologie suivie, dans les phases préliminaires, a consisté à interroger des informateurs ou des acteurs privilégiés dans les zones d’intervention. Par la suite, des entretiens et observations ont été menés, ainsi qu’une étude des problèmes sociaux et de leur perception par les décideurs, les habitants des communautés et des quartiers. Il y a également eu des entretiens, la participation à des activités et des groupes de discussion.Ces projets ont été développés en Belgique, aux Pays-Bas, en Afrique du Sud et en Angola. Ce que nous pouvons conclure, c’est la difficulté d’autonomiser les populations locales dans des projets descendants avec peu d’implication de la population locale et celle des inégalités en milieu urbain ou périurbain, voire rural.

 

Une question urgente en sociologie – et en particulier en sociologie urbaine et des organisations – est celle de son intervention dans les politiques publiques ou les domaines d’intervention, en termes géographiques voire fonctionnels; et il abandonne de nouvelles questions ainsi que des débats traditionnels tels que le lien avec le pouvoir, le conformisme, l’austérité, l’idéologie – et dans ce dernier se distingue le néolibéralisme.Le but de cet article est de relier l’intervention sociologique et l’analyse qui sous-tend son intervention à la question du développement et de la participation communautaire.Le message central est d’ouvrir la sociologie à d’autres approches pour découvrir d’autres perspectives sur les sociétés et les problèmes sociologiques ainsi que d’approfondir la participation du sociologue dans l’environnement social, culturel et environnemental dans lequel ils s’insèrent.

 [Ce texte est le résumé d’une présentation et d’une participation à la journée d’étude de l’Association Portugaise de Sociologie, APS, en avril 2017; traduction janvier 2020]

Cite this article as: {Jacquinet, Marc}, Écologie civique, participation, classes et inégalités: une approche critique de l’autonomisation (empowerment ),"{Management Critique}," in {https://critiquema.hypotheses.org}, 11/01/2020, https://critiquema.hypotheses.org/1091.


Marc Jacquinet

https://orcid.org/0000-0003-1157-060X

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search