Le concept des Districts industriels d’Alfred Marshall comme première tentative d’abstraction: la définition de l’économie politique ou science économique

Le concept des Districts industriels d’Alfred Marshall comme première tentative d’abstraction: la définition de l’économie politique ou science économique

 

Marc Jacquinet

 

Mars 2020

Rothenstein, William; Professor Alfred Marshall (1842-1924), Lecturer in Political Economy and Fellow; St John’s College, University of Cambridge; http://www.artuk.org/artworks/professor-alfred-marshall-18421924-lecturer-in-political-economy-and-fellow-139495

 

Les districts industriels, notion avancée par Alfred Marshall, entre la fin du XIXème et du début du XXème siècles, dans plusieurs de ses ouvrages, et repris plus récemment par des auteurs comme Giacomo Becattini (1979 et 1989; Dardi 2017), peuvent servir de base à une discussion de l’articulation entre les activités économiques, les sociétés, les espaces et les territoires, dans une perspective évolutionniste.

Dans le présent texte, je vais me limiter à une lecture de Marshall, sans passer par les interprétations plus récentes, que je réserve pour un travail ultérieur.

Marshall a non seulement développer une théorie économique relativement complète et complexe, comme il a défini la science économique en des termes plus large qu’aujourd’hui, du moins sil l’on considère la limitation de la sciences économiques aux choix rationnels en contexte de rareté (relative). Tout d’abord, la définition repose sur le concept d’économie politique et non pas de science économique (qui traduirait le vocable dominant aujourd’hui en anglais d’economics). Ainsi d’après Marshall, la discipline se définit de la sorte:

 

Political economy or economics is a study of mankind in the ordinary business of life; it examines that part of individual and social action which is most closely connected with the attainment and with the use of the material requisites of wellbeing (Marshall 1920: 1).

 

En plus du maintien de la notion d’économie politique, en parallèle à celle de science économique – ou economics, ce qui est un peu paradoxal, et correspond à une conception plus nuancée que l’on a de Marshall aujourd’hui, la vie ordinaire des affaires, les actions individuelles et sociales (ou collectives) et le bien-être, sont des concepts beaucoup plus actuels que celles de la théorie des choix rationnels.  En effet, bon nombre de nos choix ne sont pas strictement rationnels, et la notion de rationalité des économistes et trop étroite et simpliste, notamment pour étudier les organisations et les entreprises.

Mais allons un peu plus loin et lisons le reste de la définition de Marshall (1920 : 1):

Thus it is on the one side a study of wealth; and on the other, and more important side, a part of the study of man. For man’s character has been moulded by his every-day work, and the material resources which he thereby procures, more than by any other influence unless it be that of his religious ideals; and the two great forming agencies of the world’s history have been the religious and the economic. Here and there the ardour of the military or the artistic spirit has been for a while predominant: but religious and economic influences have nowhere been displaced from the front rank even for a time; and they have nearly always been more important than all others put together. Religious motives are more intense than economic, but their direct action seldom extends over so large a part of life. For the business by which a person earns his livelihood generally fills his thoughts during by far the greater part of those hours in which his mind is at its best; during them his character is being formed by the way in which he uses his faculties in his work, by the thoughts and the feelings which it suggests, and by his relations to his associates in work, his employers or his employees.

 

De cette longue citation, nous pouvons extraire plusieurs enseignements pour l’étude des espaces économiques et de la question des territoires.

Tout d’abord, Alfred Marshall parle de motivations religieuses et économiques. Le culturel est ainsi au centre d’une approche de l’étude des systèmes productifs, ce qui rejoint la conception qu’ont développé les auteurs de la troisième Italie comme Becattini.

Ensuite, l’auteur parle des pensées et des sentiments par rapport au travail, aux employeurs et aux employés.

Finalement, la perspective de Marshall est imprégnée d’histoire et rejoint la lecture que différents auteurs ont eu de lui comme un précurseur de l’économie évolutionniste (evolutionary economics). J’ajouterai, par ailleurs, que dans la définition disciplinaire de Marshall il existe une conception complexe du réel et qui peut s’ouvrir sur l’inter ou la transdisciplinarité.

 

Bibliographie.

Dardi, M. (2017). Giacomo Becattini, 1927-2017. 2017, 70(280), 20. doi:10.13133/2037-3651_70.280_3

Marshall, A. (1920) Principles of Economics. An introductory volume, London: Macmillan, 7ème édition.

 

Cite this article as: {Jacquinet, Marc}, Le concept des Districts industriels d’Alfred Marshall comme première tentative d’abstraction: la définition de l’économie politique ou science économique,"{Management Critique}," in {https://critiquema.hypotheses.org}, 29/03/2020, https://critiquema.hypotheses.org/1151.

Marc Jacquinet

https://orcid.org/0000-0003-1157-060X

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search