Nouvelles dimensions du risque et phénomènes émergents dans l’utilisation du big data et intelligence artificielle

Prexels, libre de droits (https://www.pexels.com/fr-fr/photo/1162566/)

Nouvelles dimensions du risque et phénomènes émergents dans l’utilisation du big data et intelligence artificielle

 

Marc Jacquinet

 

 Après une évolution constante, et plus récemment en une décennie, l’utilisation de l’information dans les sciences, les entreprises et la société a profondément changé.

L’objectif de cet article est de discuter des transformations du risque, avec les nouvelles zones d’ombre dans les processus de prise de décision concernant l’utilisation massive d’outils et de données d’intelligence artificielle.

Ces transformations entraînent de nouvelles combinaisons dans la vie quotidienne et la prise de décision, en particulier dans les systèmes commerciaux et politiques et les processus électoraux.

Tant au niveau informatique (modifications de la logique des programmes informatiques, collecte automatique d’informations, structuration des données et création de catégories) que des usages et comportements liés à ces nouvelles technologies, en particulier dans la société et l’économie, les problèmes sont pas seulement ponctuel, mais systémique.

Le document met l’accent sur la transformation des notions de risque et d’incertitude face à l’émergence de nouvelles technologies et de nouvelles pratiques liées au renseignement et à l’utilisation massive de données (Big Data).

Après une première partie définissant certains concepts fondamentaux (tels que l’intelligence artificielle, l’incertitude, l’information, les mégadonnées, la complexité et les effets émergents), une discussion sur l’évolution du concept de données, d’informations et de connaissances liées à la prise de décision ou aux pratiques sociales. et les professionnels seront développés. L’évolution de la notion de connaissance et d’information dans les sciences sociales est remarquable, en particulier dans l’économie avec des auteurs tels que Friedrich Hayek, entre autres. Cette deuxième section relie l’utilisation de l’information au développement de la cybernétique (Norbert Wiener), de la théorie des jeux (John von Neumann) et de l’informatique.

Dans la troisième partie, l’accent sera mis sur la notion de risque (et d’incertitude), notamment sur sa dimension systémique et complexe (y compris sa dimension politique). Il convient de noter que les modèles de risque utilisés par les économistes et les marchés financiers présentent des particularités qui doivent être soulignées pour mieux comprendre ce que l’on entend par risque, risque systémique et risque politique.

Dans la quatrième partie, les changements liés à l’intelligence artificielle et au big data sont pris en compte dans les dimensions des pratiques des acteurs économiques, sociaux et politiques.

Mots-clés: big data, intelligence artificielle, risque, information


Marc Jacquinet

https://orcid.org/0000-0003-1157-060X

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.